Podere il Moro

Agritourisme
en province de Sienne, Toscane - Italie


Historique de l’Agritourisme “Il Moro”

L’histoire de l’Agritourisme “Il Moro”, est caractérisée par la tradition et l’innovation. L’Agritourisme « Il Moro » faisait anciennement partie d’un domaine beaucoup plus étendu comme en témoignent ses armoiries qui sont les mêmes que celles des exploitations voisines comme celle du Casino di Bagnaia.
La famille Daidone, Antonino et son épouse Gina ont commencé à exploiter la propriété il y a environ quarante ans. Dans les champs qui convenaient particulièrement aux graines semées ils ont cultivé le grain dur, le grain tendre, l’orge et la féverole.
La famille ne demeurait pas toujours à la campagne, mais elle s’installait au « Moro » en été, avec les enfants Marinella et Dino, depuis le moment de la récolte jusqu’à la saison du labourage des champs et des semailles.
Pendant qu’Antonino se consacrait aux travaux agricoles, qui pour lui constituaient une vraie passion, Gina s’occupait de la maison, préparant les repas, non seulement pour la famille mais aussi pour toutes les personnes qui aidaient à la récolte, les ouvriers et les paysans. Elle soignait en plus les petits animaux de basse-court comme la volaille et les lapins.

Au siècle passé, la terre des campagnes de Toscane était cultivée par des familles patriarcales qui habitaient sur l’exploitation avec fils et petits-enfants. Les constructions annexes à la ferme avaient à cette époque un tout autre aspect qu’à l’heure actuelle. Le « casolare » à côté de la ferme était un bâtiment beaucoup plus grand et comptait environ 20 chambres pouvant accueillir tous les membres de la famille.
Une grande cuisine, située à l’entrée, était la pièce où toute la famille se retrouvait le soir autour d’une grande cheminée, le seul moyen de réchauffer la maison.
Avant qu’Antonino et Gina ne l’exploitent, le domaine était destiné à l’élevage des bestiaux : des porcs et des vaches. Les pièces situées sous et autour de l’habitation étaient initialement destinées aux étables des animaux.
Quand Antonino et Gina ont commencé l’exploitation du « Moro », il y a quarante ans, ils ont décidé d’utiliser une partie du « casolare » pour y habiter tandis que les autres pièces et une partie des étables furent utilisées comme réserves pour faire sécher le grain avant de le vendre. Aujourd’hui, les réserves pour le grain ont été désaffectées car à peine récolté avec les moissonneuses modernes, le grain est directement transporté vers les consortiums agricoles de la région.

La tradition familiale s’est prolongée avec le fils Dino qui s’est consacré à l’agriculture dès son plus jeune âge. Voulant poursuivre l’œuvre de son père, Dino a apporté à l’exploitation de nombreuses innovations en l’agrandissant et en acquérant de nouveaux engins agricoles modernes et en lançant la production d’autres cultures comme le tournesol et la coriandre. Il y a huit ans, il a mis en œuvre une plantation d’oliviers dans le but de valoriser d’avantage le domaine. De même que toutes les autres cultures faites actuellement au « Moro », l’huile d’olive est produite entièrement biologiquement.

Les nouveautés introduites au niveau agricole (culture biologique, huile d’olive et nouvelles cultures) ne sont pas les seuls changements apporté au domaine : de nouveaux hangars pour les engins agricoles et les vieux bâtiments ont été entièrement restaurés. Les vieilles étables sont devenues de magnifiques appartements de vacances. Ils ont été réalisés dans le respect du style des « casolari » des campagnes toscanes : l’emploi des matériaux de construction modernes se marie harmonieusement avec les matériaux traditionnels, comme on peut le remarquer dans les plafonds utilisant les chevrons de chêne et les carreaux en terre cuite. Pour respecter le style original toscan, l’escalier d’entrée du corps d’habitation principal a été conservé et est demeuré inchangé.

Ainsi, une nouvelle activité s’est ajoutée aux travaux des champs: l’agritourisme. Antonella, l’épouse de Dino, gère avec passion et dévouement l’Agritourisme « Il Moro ». Bien qu’il s’agisse d’un tourisme typiquement rural, Dino et Antonella ont fait construire une magnifique piscine. Ils ont également fait installer des jeux pour enfants ainsi qu’une grande cuisine et un « gazebo » (espace de jardin couvert) afin de rendre encore plus agréable le séjour de leurs hôtes et de pouvoir leur proposer des menus typiques et des dégustations de produits biologiques traditionnels.